Le co-rapporteur socialiste de la commission d’enquête du Sénat, évoque des faits « troublants », qui plus est quand lesdits documents ont été obtenus à l’aide de « faux »

Monsieur Benalla avait 4 passeports diplomatique, dont certains avaient été obtenus grâce à une fausse attestation.

Jean-Pierre Sueur le co-rapporteur de la commission d’enquête s’interroge sur la possibilité de l’obtention de tel droits, mais aussi sur la raison de tout ça.




Suivant ➜


Commentaires

commentaires