Drame évité de justesse grâce à l’aide des passants et street medics qui ont très bien réagit après que la grenade a atterri sous les roues de la poussette.

Une personne âgée était déjà décédée suite aux gaz lacrymogènes dans la citée phocéenne, cette fois c’est une fillette qui a été soumis au gaz dangereux.

.


«Nous étions à hauteur du Mucem en marche vers le Vieux-Port en chantant, ambiance bon enfant», raconte à Sputnik Ilyes, auteur de la séquence. L’homme explique que des CRS étaient positionnés à droite et à gauche de la manifestation, séparés de cette dernière par une route. «Tout était sous contrôle» lorsqu’un policier a lancé une grenade, «sans raison», comme l’affirme ce témoin.

.

 



Suivant ➜


Commentaires

commentaires