Le niveaux de répression à Pole Emploi a encore gravi un échelon, une fois de plus les chômeurs sont visés, comme s’il représentaient le mal du siècle. Vraiment ? quelle indécence…

Flicage, pression, répression, beaucoup de contrôle sur les chômeurs, et multiplication des conseillers qui ne seront plus chargé de l’accompagnement, de l’indemnisation et du conseil des chômeurs, mais exclusivement du contrôle et de la répression.

La chasse au fraudeurs ressemble désormais à la chasse aux chômeurs tous confondus


.

.


.

 

 



Suivant ➜


Commentaires

commentaires