C’est Mounir Mahjoubi le secrétaire d’État au numérique qui le dit, une loi française est en préparation car l’Europe ne le permettait pas. A la clef, plusieurs millions de recette.

Taxé les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) sur le chiffre d’affaire et non pas sur les résultats en France sera une bonne solution. En effets, ces firmes, par des montages financiers judicieux, s’arrangent toujours pour ne pas faire de profit dans les pays lourdement taxés.



Suivant ➜


Commentaires

commentaires