Bonbons à la gélatine *** Local Caption *** L’additif E171 est-il cancérigène ? Trois ministères viennent de demander une étude pour vérifier la dangerosité du dioxyde de titane présent dans les confiseries. Le dioxyde de titane est présent dans de nombreux bonbons.

La suspension du dioxyde de titane, cet additif très présent dans notre alimentation moderne et dont la dangerosité avait été prouvée, devait se faire en janvier 2019. Notre ministre préfère attendre avant d’interdire son usage…

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire repousse donc la suspension de cet additif pourtant dangereux, pour ne pas heurter les industriels.


Le gouvernement ne suspend pas le dioxyde de titane, additif alimentaire potentiellement cancérigène

Le gouvernement ne suspend pas le dioxyde de titane, additif alimentaire potentiellement cancérigène.Alors que sa suspension était prévue début 2019, le dioxyde de titane, additif omniprésent dans notre alimentation et controversé pour sa potentielle dangerosité, ne sera finalement pas retiré dans l'immédiat, a annoncé Bruno Le Maire, ministre de l'Economie.


Publiée par Pensée Libre sur Vendredi 11 janvier 2019



Suivant ➜


Commentaires

commentaires