Devant la commission d’enquête sénatoriale, Vincent Crase a affirmé qu’il n’avait « plus de contacts » avec Alexandre Benalla car leur contrôle judiciaire leur interdisait. Pourtant, Alexandre Benalla et Vincent Crase se sont rencontrés à Paris le 26 juillet 2018

Mediapart a dévoilé mardi un nouvel enregistrement audio, dans lequel Alexandre Benalla et Vincent Crase évoquent des destructions de preuves dans l’enquête sur les violences du 1er-Mai.

.


Voici une partie des discussions en question entre Benalla et Crase (mettez le son) :


Publiée par Anthony Houssine sur Jeudi 31 janvier 2019

 



Suivant ➜


Commentaires

commentaires